Lettre à mon ex : ne plus se laisser faire !

Hello

J’avais envie de faire cette lettre pour dire les choses que j’aurais dû dire il y a bien longtemps.

C’est la seule chose que je regrette de ne pas avoir fait et c’est l’unique chose qui me manque pour fermer à clé mon passé merdique avec lui et ne plus y penser.

Mes proches risquent d’être choqués car ils ne connaissent qu’une partie fine de l’iceberg, c’est pire que ce vous pouviez imaginer. C’est grâce à mon chéri que j’ai réussi à avancer, c’est à lui seul que j’ai tout confié. Des choses que j’ai gardé pendant des années. L’idée de l’évoquer ne me fait rien ressentir même pas de dégoût. RIEN. Car il n’est plus rien pour moi mis à part une personne que j’ai connu et que je ne regrette pas d’avoir connu car maintenant je sais ce qu’il ne faut pas accepter.

Je ne l’ai pas fait car à l’époque j’étais encore sous son emprise, et surtout encore amoureuse et dans l’espoir de me remettre avec lui. Quelle idiote. Quelle idiote pendant 5 ans.

Car oui, cher ex notre histoire a duré 6 ans mais seulement la première année a été belle. Les 5 autres années n’ont été qu’un cauchemar dans lequel je me suis enfermée toute seule.

Et il a commencé ce jour où ma mère a remarqué ce merveilleux suçon sur ton cou. Le début d’une longue série d’infidélités niées alors que les preuves étaient souvent là. Mais ta manipulation, ton emprise sur moi a toujours réussi à me faire fermer les yeux.

Enfin, du moins en apparence. J’en ai versé des larmes plus que tu ne le méritais.

Que dire ? Par où commencer ? Je me le demande, il y a eu tellement de choses..

Ta double vie avec S pendant je ne sais pas combien de semaines, de mois, d’années. Tes nombreuses visites à Pigalle pendant que tu me disais que j’étais la femme de ta vie. Les SMS chauds envoyés à tes collègues féminines quand tu as débarqué à Paris. Mais ça ne s’est pas arrêté aux SMS et ce, pour pas mal d’entre elles. Tu étais surnommé « le crevard » au travail, un surnom qui t’allait si bien. Mr draguait toutes les nouvelles venues.

Je me souviendrai toujours de ce SMS à une certaine S (une autre) âgée d’une quarantaine d’années où tu disais que tu te foutais qu’elle soit mariée et qu’elle ait un gosse, tu voulais la voir en dehors du boulot. Et surtout comment tu as essayé de me faire croire que c’était un délire avec un collègue de boulot. MAIS BIEN SUR.

Le pire, c’est que j’ai laissé couler, j’ai fait ça pour je ne sais combien de filles.. Les photos des c*** de tes chères collègues de boulot sur ton téléphone, ah oui c’est vrai elles te montraient leurs tatouages en fait. LOL.

On en parle de cette nuit où tu as éteint ton téléphone et que j’ai écouté ton répondeur « Oui c’est Christelle, j’espère que ça s’est bien passé avec ma cousine et que tu trouveras enfin chaussure à ton pied ». Ah oui seulement ça fait juste plus de deux ans qu’on est ensemble à cette époque. BREF.

Il y en a tellement eu, les SMS à tes ex, les messages sur Facebook avec des filles que tu devais retrouver le soir alors que le matin tu étais dans mon lit..

Ou cette collègue V que je trouvais horrible et dont tu te moquais avec moi alors que tu t’étais mis en couple avec elle quelques semaines tout en étant avec moi.

Un weekend entier où tu étais supposée être chez un ami et, comme par hasard, le téléphone était éteint. Et oui tu comprends ça ne passe pas là où il habite..

Mais parlons-en de Facebook, tu m’as caché ton compte je ne sais combien de temps. Mr en mode célibataire, avec des statuts plus qu’ambigus, je me souviendrai de 2 en particulier « ELLE !! » et je sais pertinemment que ce n’est pas de moi dont tu parlais, je ne savais même pas que ton compte existait ou bien le message sur le mur à une fille « you’re my rocknrolla queen ». Explicite non le message ?

Ou bien la discussion instantanée que tu as eu avec ton amie K où tu lui disais « celle de Nice, ouais ça va pour l’instant je reste avec elle, on verra ». HEU ça fait 4 ans qu’on est ensemble et je suis  juste « celle de Nice » ou dois-je comprendre que je ne suis pas la seule ?

Mais parlons plutôt de la façon dont tu m’as rendue : une fille qui a perdu toute confiance en elle, une fille qui est devenue suspicieuse (pas étonnant), qui attend que tu dormes pour fouiller ton téléphone, qui écrit ton répertoire entier pour vérifier quand il y a des nouveaux contacts féminins, qui sent tout tes vêtements pour voir s’il n’y a pas de parfum féminin, qui regarde tes chemises s’il y a une trace de RAL, qui regarde s’il y a des cheveux, une folle quoi. Et mon cerveau qui tourne en boucle tout le temps, moi qui pleure pratiquement tous les soirs parce que je sais que ce n’est pas normal mais je n’arrive pas à me défaire de toi.

Sans oublier tes colères parfois, toi qui étais capable de me lancer un yaourt à la figure parce que j’avais osé me moquer de toi. Et bien d’autres choses.. Bref.

Le pire dans tout ça c’est que quand je faisais le pas pour te quitter, tu appelais toutes tes copines du boulot pour me rassurer, qu’elles m’envoient un message. Ces collègues à qui tu disais que j’étais grosse, que j’étais chiante et parano. Et que je te ruinais.

Oh chéri, je sais que tu as toujours été jaloux de mes montres Chanel et de l’argent que j’ai et que tu n’auras jamais. Toi qui voulais que je t’achète une Rolex 😉

Et ce collègue M dont tu me parlais souvent, tu me racontais à quel point c’était un connard avec sa copine, à la tromper sans cesse, à aller à Pigalle régulièrement. Et me dire que jamais tu ne pourrais me faire ça. Non, tu as fait bien pire..

Et cette fois, où pour mes 20ans (si je me souviens bien), j’ai pris une cuite et que tu m’as frappé parce que je t’énervais ?! WTF ?

Mon dieu, combien de fois j’ai souri ? Alors que je n’avais qu’une envie : pleurer.

Pourquoi je n’ai rien dit à personne ? Parce que personne ne m’aurait cru, tu as berné ton monde même mes parents ont cru que tu étais un mec bien et que tu me rendais heureuse alors que c’était tout le contraire.

Sans oublier que tu m’as fait croire pendant des années que tu viendrais vivre à Nice avec moi. Mais MON DIEU que je suis contente que tu ne l’aies pas fait.

Mais la rupture au fait, parlons-en. Tu as éteint ton téléphone pendant plusieurs jours, impossible de te joindre, je me faisais un sang d’encre alors que Mr me trompait déjà avec une nouvelle collègue.

Mais, à ce moment-là, je ne savais pas qu’il y avait quelqu’un d’autre. Non, suite à mes nombreux textos, il a bien fallu allumer le téléphone et y répondre. Et voilà, Mr m’a envoyé un pauvre texto « je veux arrêter » alors que nous étions quand même fiancés et ensemble depuis 6 ans ! Mr le lâche n’a pas eu les cojones de m’appeler et de me voir en face pour me le dire.

Mais moi, j’en ai des cojones vu que le lendemain matin, j’étais chez toi, à Paris, pour avoir des explications. Mais seulement Mr n’était pas à l’appart et avait pris soin de cacher toutes les choses qui m’appartenaient dans un placard.. Là j’ai compris mais je voulais une preuve.

Je t’ai envoyé un texto pour te prévenir de mon arrivée mais une fois de plus, tu as eu peur, tu as été lâche et tu ne t’es pas pointé. Tu as même demandé à ton voisin de palier de vérifier si j’étais encore là. Non mais j’hallucine..

Finalement, le lendemain ton frère est arrivé de Rouen (c’était prévu) et t’a appelé pour que tu rappliques. Oui tu n’as pas dormi chez toi et j’ai vite compris. Ah n’oublions pas le fait que tu as appelé ta maman la veille pour pleurnicher que j’étais chez toi mais cette fois, elle n’a pas pris ta défense et elle t’a dit de venir me voir. Même si elle a été complice de ta tromperie car elle était au courant que tu avais quelqu’un d’autre et ça ne l’a franchement pas dérangé.. Bref..

Tu as enfin rappliqué et je me souviens de la date : le jour de la St Valentin. On aurait pas pu faire mieux. Bref, il est arrivé et là la phrase qui tue « oui bon tu veux quoi ? » WTF ?! Heu des explications peut-être non ?? Et non, je n’ai rien eu, il se sentait con car ne pensait pas que j’allais débarquer à Paris comme ça sans prévenir. Bref au bout de 10minutes à tout casser, j’ai récupéré mes affaires et me voilà partie.

Je me souviens de ce moment à l’aéroport où j’ai reçu un message de sa part « Je t’aime encore… ». MANIPULATION ACTIVEE.

Enfin bref, j’ai découvert, car quand je veux je suis une vraie fouineuse, que Mr avant de venir pour le « face à face » avait pris soin d’acheter des roses pour 40€ et des habits chez Zara. Purée, beau cadeau dis dons mais pas pour moi.. Et là j’ai compris et plus tard j’ai même su qui c’était. Une nouvelle collègue, nouvelle venue à Paris qui ne vaut pas mieux car elle aussi en couple n’a plus donné de nouvelles du jour au lendemain. Qu’ils vont bien ensemble non ?

Je me demande vraiment comment j’ai pu rester, comment j’ai pu avaler tes paroles, rester avec ce que tu m’as fait.

Mais toi, comment fais-tu pour te regarder dans une glace ? Tu le vis bien de m’avoir détruite complètement ?

Mais surtout je voulais te remercier parce que ce jour là où tu m’as quitté sur un pauvre texto au bout de 6ans et fiancés, tu m’as rendue service. Tu m’as libéré de ton emprise.

Tu m’as permis de connaître l’amour de ma vie, Jeremy. Tu m’as permis de savoir ce que je ne veux pas comme mec, comme relation. Tu m’as permis de savoir que toi et moi ce n’était pas de l’amour ou sinon seulement la première année. MERCI de m’avoir appris « comment ne pas être traitée ».

Et MERCI de ne plus faire partie de ma vie et de ce pays aussi 🙂

Si vous êtes dans une de ces situations : FUYEZ !

Fuyez avant que le cauchemar ne se referme sur vous ! Vous trouverez forcément votre âme soeur mais croyez-moi, ce n’est pas cette personne là.

Vous méritez le meilleur et un homme qui vous aime et vous respecte ne vous taite pas comme ça. Fuyez le plus tôt possible et ne vous retournez jamais !

Il ne va pas changer pour vous, croyez-moi, ce ne sont que des paroles en l’air !

Sans titre-1

 

 

signature-Gwen
Suivre:
Partager:

19 Commentaires

  1. Anne
    23 octobre 2014 / 19 h 03 min

    Bravo !

  2. Vanessa
    23 octobre 2014 / 20 h 58 min

    Quel courage d’avoir publié cette lettre !
    L’amour rend malheureusement aveugle…
    J’espère que tu-es blessures vont vite se refermer.
    Bon courage et j’espère que tes nouveaux RDV (cf. IG) t’aideront 😉
    Vanessa

    • 23 octobre 2014 / 21 h 13 min

      Merci 🙂 !! Je me suis liberee de mon passe !
      Oui je pense que mes RV vont m’aider 😉
      Bises

  3. 28 octobre 2014 / 13 h 24 min

    Wahou quel courage !
    Je dois avouer que je me retrouve un peu dans tes propos puisque j’ai vécu ça mais pas dans de telles proportions.
    Je suis contente que ais réussi a sortir de cette destructrice relation, en vivant le pire tu as droit maintenant qu’au meilleur 🙂

  4. Michka
    29 octobre 2014 / 21 h 58 min

    J’ai l’impression de m’entendre quand je te lis, j’ai vécu à quelque détails pret la même chose pendant 3 ans… Et je commence tout juste à m’en remettre, certaine personne ne se rendent pas compte à quel point ils peuvent détruire une personne! C’est juste horrible! J’ai perdu toute la confiance que j’avais en moi, et envers les autres et toute la volonté et la joie de vivre que j’avais…

    • 29 octobre 2014 / 22 h 01 min

      Oh je suis terriblement touchee par ton message.. Tu verras qu’avec du temps et pourquoi pas du soutien, tu reprendras ta joie de vivre en toit cas je te souhaite tout le bonheur du monde

  5. 2 novembre 2014 / 17 h 52 min

    J’en ai des frissons et je suis toute retournée d’avoir lu ta lettre..
    Je sais pas trop quoi te dire si ce n’est : BRAVO, bravo d’avoir su remonter la pente, d’avoir su rebondir, d’avoir réussis à te reconstruire !
    Quand on regarde tes photos, on ne voit pas la souffrance que tu as vécu, que tu as été détruite, on y voit une femme heureuse, pleine de vie et ça c’est la plus belle des revanches !
    Je te souhaite de belles choses et encore beaucoup de bonheur avec ton chéri !
    Des bisous et à bientôt. ♥

    • 2 novembre 2014 / 18 h 04 min

      Whaou que dire à part MERCI

    • 5 novembre 2014 / 19 h 45 min

      Merci pour ton gentil commentaire !
      Ahah pourquoi pas

  6. Viktoria
    23 novembre 2015 / 18 h 52 min

    C’est un très ancien article, mais je ne peux m’empêcher de commenter : je trouve que tu es courageuse d’écrire une telle lettre et d’en plus la publier sur ton blog, à la vue de tous, mais ça fait tellement de bien de se libérer en partageant ses souffrances et ses regrets n’est-ce pas. Je ne sais pas comment a évolué ton histoire depuis (IG m’aidera je suppose), mais un tel article prouve à quel point tu es mûre dans ta tête et que cette histoire t’a bien appris sur les difficultés de la vie. Je me retrouve un peu en toi, et je suis aujourd’hui mariée à un homme qui me rend tellement heureuse et nous sommes sur le point d’être parents. Comme quoi la vie nous réserve bien des surprises (je parle des belles évidemment), c’est pourquoi il ne faut jamais abandonner et baisser les bras (même si c’est souvent bien plus facile à dire qu’à faire). Bonne continuation.

    • La gazette de Gwen
      24 novembre 2015 / 8 h 20 min

      Merci beaucoup 🙂

      Heureusement, j’ai tourné la page et je suis très amoureuse de mon chéri Jérémy <3

      Effectivement, cette histoire m’a permise de mûrir plus vite et de savoir affronter les difficultés que l’on peut rencontrer dans la vie 🙂

      Merci pour ton commentaire et plein de bonheur avec ton mari 😀

  7. Laure
    23 janvier 2016 / 7 h 36 min

    Je viens de lire ta lettre et BRAVO pour ton courage, pour t’en etre sortie et pour avoir su rebondir et avancer dans la vie.
    Je me reconnais dans tes propos mais pas dans de telles proportions. La seule différence c’est que c’est moi qui suis partie sans rien préméditer: la goutte de trop sûrement!
    Je te souhaite bonne continuation et d’être heureuse avec ton amoureux!

    • La gazette de Gwen
      26 janvier 2016 / 20 h 19 min

      Merci beaucoup pour ton commentaire !

      Je te souhaite également tout le bonheur du monde <3

  8. Marlène
    3 août 2016 / 19 h 42 min

    Je suis venue lire le fameux article Mon dieu je vais le faire lire à ma cousine ! S ‘etait un pervers narcissique celui la aussi Bisous ma Gwen et au top cette article ❤️

    • La gazette de Gwen
      8 août 2016 / 12 h 11 min

      Coucou Marlène !

      Oui, elle devrait ouvrir les yeux en lisant l’article plus ce qu’elle a vécu ! Des bisous ma belle <3

      Gwen